Graeme Mann & Patricia Capua Mann /

nouveau collège à Sion « au bord du long cours… », concours ouvert, 1er prix, 2020-2024

190502_VueExt_corrigée
190502_VueInt_corrigée

Le nouveau collège s’installe confortablement en lieu et place du terrain de football actuel, prenant pratiquement ses dimensions. Il s’accoste le long du Cours Roger Bonvin et contribue au renforcement de l’axe de savoir et de culture entre la gare, le centre ville et le pôle santé. Sa position soutient les nouvelles installations publiques sur le Cours. Il lui offre une nouvelle activité de parvis du collège et contribue à le compléter, le renforcer et le terminer en accompagnant les installations existantes. L’entrée du collège se glisse entre les arbres existants, prédestinés à marquer et agrémenter son accès sur cette longue promenade. Les liaisons piétonnes sécurisées sont ainsi renforcées et prennent des allures d’espaces de détente appartenant à tous.

Afin de jouer son rôle d’élément structurant, cette nouvelle construction se réfère à l’échelle en hauteur des bâtiments situés sur la Plaine du Rhône. Son expression architecturale marque cependant sa différence par son ampleur et son langage appartenant aux bâtiments publics et principalement scolaires. Elle est fortement soulignée par de grandes protections solaires qui accentuent sa linéarité et jouent le rôle d’espaces de détente et de chemins de fuite.

Sa géométrie s’accrochant à celle du Cours Roger Bonvin permet de dégager des espaces fluides et libres formellement le long du canal de Vissigen qui valorise son aspect paysager et « naturel » en ville. Le long du Canal peuvent

se développer des espaces de rencontre et de liaison biologiques et met en valeur le côté plus « raide » et « urbain » du Cours.

Les cours intérieures végétalisées apportent lumière et espaces de détente et d’étude. Peu profondes, elles permettent ainsi à la lumière de bien se répartir dans les espaces intérieurs de l’école. Selon les saisons, elles apporteront des lumières blanches en hiver, vertes en été et des couleurs variables au printemps et en automne. Une étude fine de la végétalisation permettra de maîtriser ces ambiances et ces lumières.

Une vue privilégiée sur la basilique de Valère, entre les tours d’habitation, vient agrémenter l’espace de ces cours.

Les accès, les cours et les espaces d’accueil ont été dimensionnés en relation avec le nombre élevé d’élèves, d’enseignants et d’utilisateurs externes. Les accès indépendants pour les salles de sport et l’aula avec le réfectoire, permettent l’utilisation de ces infrastructures généreuses en dehors des heures scolaires

concours ouvert, 1er prix, 2019
réalisation 2020-2024
collaborateurs Federico Almárcegui Contín, Adrian Mann, Fjolla Dakaj